Comité de concertation sur les sorties scolaires en milieu culturel

Partager :

La composition du comité

Le comité est sous la responsabilité du sous-ministre adjoint au développement pédagogique et au soutien aux élèves au Ministère de l’Éducation et du sous-ministre adjoint responsable des politiques et des sociétés d’État au Ministère de la Culture et des communications.

 

Mme Geneviève Côté, directrice de la formation générale des jeunes au Ministère de l’Éducation et Josée Blackburn, directrice du statut de l’artiste et de la sensibilisation et de la formation aux arts et à la culture du ministère de la Culture et des Communications coordonnent actuellement les travaux.

 

Les autres membres du comité sont :

7 représentants du milieu de la culture :

 

quatre représentants des arts de la scène:

  • Stéphane Villeneuve de l’ADST
  • Dominic Trudel du Conseil québécois de la musique
  • Pierre Tremblay de TUEJ
  • Jacques Pineau de RIDEAU

 

  • Stéphane Chagnon de la Société des musées du Québec
  • Patricia Lemieux de l’Association des bibliothèques publiques du Québec
  • Martine Mauroy de l’Association des cinémas parallèles du Québec

 

Et du côté de l’éducation,

7 représentants des associations :

  • l’Association québécoise des comités culturels scolaires
  • la Fédération des comités de parents du Québec
  • la Fédération des commissions scolaires du Québec
  • l’Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire
  • l’Association québécoise des professeurs de français
  • deux représentants pour les quatre associations des enseignants en arts

 

Des représentants du CALQ et d’autres intervenants des deux ministères sont aussi présents ponctuellement.

 

Le mandat du comité en bref est de :

  • Partager de l’information concernant les différents aspects de la situation;
  • Faire part des difficultés que pose l’organisation de sorties scolaires en milieu culturel;
  • Discuter des enjeux puis proposer des pistes pouvant améliorer les conditions facilitant les sorties scolaires en milieu culturel;
  • Exercer un rôle-conseil en matière de sorties scolaires en milieu culturel au moment de l’élaboration du plan d’action du protocole d’entente interministériel.
Retour en haut

Premier temps des travaux

Le Comité de concertation a tenu des travaux de novembre 2014 à mai 2015 et il a déposé un rapport en juin 2015.

 

Ce rapport propose des pistes de solutions.

 

Les voici en résumé :

1. Bonifier l’enveloppe budgétaire gouvernementale destinée au soutien aux sorties scolaires en milieu culturel et revoir les dépenses admissibles;

2. Accroître la complémentarité de la Mesure de concertation régionale en culture-éducation et de la Mesure de soutien aux sorties en milieu culturel dans une perspective d’équité et de simplification administrative;

3. Solliciter d’autres partenariats privés ou publics pour soutenir les sorties et élargir la gamme des activités admissibles;

4. Lancer une campagne de sensibilisation mettant l’accent sur l’importance de la culture pour le développement harmonieux de la personne;

5. Sensibiliser les responsables universitaires à l’importance d’inclure la dimension culturelle dans les programmes de formation initiale des futurs enseignants;

6. Encourager les commissions scolaires et les écoles à appuyer les efforts nécessaires à l’organisation des sorties en milieu culturel et mettre en place des moyens pour alléger et simplifier ces efforts;

7. Avec le soutien de l’Association québécoise des comités culturels scolaires, amener les commissions scolaires:

  • à souligner l’importance des sorties en milieu culturel dans leurs politiques culturelles
  • à accorder les moyens financiers conséquents pour la réalisation de telles sorties
  • et à renforcer la représentativité du milieu culturel au sein des comités culturels de manière à mettre en commun les expertises.

 

8. Encourager la circulation de l’information en provenance du milieu culturel au sein de chaque école;

9. Reconnaître et soutenir sur les plans financier et pédagogique les efforts accomplis par les milieux culturels pour améliorer l’expérience culturelle des élèves lors de leur sortie.

 

Il a fallu attendre juin 2016 avant que les ministères acceptent de lever la confidentialité sur ce rapport.

 

Retour en haut

Deuxième temps de travaux

Les membres du comité ont réclamé la poursuite de leurs travaux et les ministères ont accepté.  Le comité a donc repris ses travaux en janvier 2016. Les représentants des arts de la scène au comité ont demandé d’élargir la représentation pour y inclure la danse et le théâtre. Le Ministère a décliné cette demande.

 

Il y a eu 4 réunions depuis janvier 2016.

Voici en bref quelques sujets abordés lors de ces réunions:

 

L’impact des moyens de pression choisi par les enseignants a été longuement abordé lors des réunions de la saison15-16. Les représentants au comité ont sensibilisé et alerté les sous-ministres sur cet impact. Ils ont réclamé un plan de relance pour la saison 2016-2017. Les ministères étaient favorables. Peu d’informations ont filtré sur la mise en oeuvre d’un plan relance, mais le comité a pu constater que des actions ont été entreprises dans la foulée de l’affectation des nouveaux crédits.

 

Les sous-ministres nous ont informés des crédits supplémentaires annoncés dans le budget 2016 du gouvernement du Québec puis, progressivement, des orientations et de leur affectation. Le comité a été informé des consultations sur le renouvellement de la politique culturelle et sur la persévérance scolaire et de leur suite.

 

Les deux ministères ont entrepris des actions sur plusieurs des recommandations du comité:

 

Recommandation 1 -  Il y a eu bonification des enveloppes budgétaires rendues possible par l’apport des crédits supplémentaires.

 

Recommandation 2 - Les mesures de Concertation régionale en culture-éducation et de Soutien aux sorties scolaires en milieu culturel ont été maintenues et vont être bonifiées durant la saison 2016-2017. Des crédits supplémentaires ont été annoncés. Le MEES compte utiliser en partie l’ajout budgétaire pour ouvrir vers la culture scientifique.  Pour les diffuseurs pluridisciplinaires, la subvention en lien avec la Mesure de soutien aux sorties scolaires en milieu culturel avait été intégrée au fonctionnement des organismes lorsque leurs dossiers ont été transférés au CALQ. La réflexion se poursuit pour ce qui est des diffuseurs spécialisés. Un rapport sur ces mesures pour la saison 14-15 a été présenté au comité.

 

Recommandation 3 - Le MCC a pris contact avec la Fédération des transporteurs par autobus du Québec (FTAQ) en vue d’initier un projet visant à faciliter le transport scolaire. Nous n’avons pas été informés de développements.

 

Recommandation 4 - La tenue d’une campagne de sensibilisation est à l’étude et des investissements sont prévus. L’orientation et  budget sont à confirmer. Une subvention a été attribuée à l’organisme Culture pour tous qui travaille à développer un concept de mise en réseau d’écoles souhaitant s’engager en culture inspiré, du réseau des Écoles vertes Brundtland. Culture pour tous a fait une présentation au comité de ce concept qui s’appelle Hémisphères et de leur  action Passeur de rêves. La Fédération des comités de parents a fait une consultation auprès de ses membres et en a soumis un compte-rendu au comité.

 

Recommandation 5 - Les sous-ministres ont initié un processus d’élargissement du Protocole d’entente interministériel Culture-Éducation qui pourrait permettre

  • d’initier des projets de sensibilisation en formation initiale des enseignants et de sensibiliser les responsables universitaires
  • des rencontres de futurs enseignants ont eu lieu en 2015-2016 et il est envisagé de répéter l’expérience l’an prochain.
  •  

Recommandation 6 - Le Ministère de l’Éducation va soutenir le déploiement de l’Association québécoise des comités culturels scolaires. Des crédits supplémentaires leur ont été accordés dès cette saison.

 

Recommandation 7 - Les ministères reconnaissent qu’il y a un problème sérieux de circulation de l’information à tous les niveaux et il a été soulevé à plusieurs reprises par les membres du comité. Les ministères sont sensés se pencher sur ça.

 

Durant les travaux le comité a insisté que :

  • l’on s’assure que les montants alloués soient connus par les instances qui prennent les décisions sur le terrain. Plusieurs ignorent souvent l’existence de tels budgets.
  • plus tôt les annonces seront faites, mieux ce sera. La rapidité est cruciale et l’information doit circuler rapidement auprès des intervenants sur le terrain.
  • les formulaires à remplir pour préparer une sortie scolaire, la faire approuver et demander une subvention sont lourds pour le milieu scolaire et le processus à suivre est complexe. Il y a un effort de simplification à faire.
  • d’avoir une approche structurante dans les actions menées
  • les associations sont prêtes à collaborer étroitement à toute réflexion et action

 

Retour en haut