Actualité

Partager :

Budget : plusieurs initiatives en faveur de la culture

27 mars 2015
Catégories :   Économie de la diffusion  /  GD - Affaires publiques et concertation en diffusion 

 

Lors du discours du budget 2015-2016, le ministre des Finances du Québec, M. Leitão, a annoncé que 24 millions de dollars seront affectés au cours des deux prochaines années au ministère de la Culture et des Communications, afin :

  • - d’apporter un soutien accru aux sociétés d’État du secteur culturel, dont le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec;
  • - de soutenir les ententes de développement culturel, et ce, dans toutes les régions du Québec.

 


« Ces sommes bénéficieront directement aux créateurs culturels et à la diffusion de la culture en région », a mentionné le ministre.

Afin d’assurer un meilleur accès à la culture en région, un soutien additionnel sera apporté aux ententes de développement culturel, afin d’accroître la desserte de services culturels dans les municipalités et dans les MRC du Québec et de stimuler le développement culturel dans toutes les régions du Québec.

Une majoration des taux des crédits d’impôt pour le secteur culturel québécois est aussi inscrite au budget. Le gouvernement porte à 35 %, les taux suivants :

 

  • du crédit d’impôt pour l’édition de livres;
  • du crédit d’impôt pour la production de spectacles;
  • du crédit d’impôt pour la production d’enregistrements sonores;
  • du crédit d’impôt pour le doublage de films; et
  • du crédit d’impôt pour la production d’évènements ou d’environnements multimédias présentés à l’extérieur du Québec

 

« Les majorations apportées aux taux des crédits d’impôt pour le secteur culturel québécois permettront d’assurer le niveau de rentabilité nécessaire à la réalisation de productions artistiques de qualité au Québec », a mentionné le ministre.

D’autres parts, Télé-Québec voit son budget diminuer de 2,4 millions, il y a des coupes de 6 millions à la SODEC et Québec sabrera son réseau de délégations à l’étranger afin de faire des économies de 2 millions en 2015-2016 et de 8 millions l’année suivante.

C’est l’étude des crédits qui se fera au sein du Ministère et des Sociétés d’État dans les prochaines semaines qui permettra de voir plus clair dans les réels impacts de ces annonces. Réjouissons-nous toutefois de voir qu’une préoccupation à propos de la diffusion s’est illustrée dans le discours même du budget.

Tous les documents budgétaires sont disponibles à www.finances.gouv.qc.ca

 

 

Retour