Actualité

Partager :

Ne paniquez pas!

26 juin 2014
Catégories :   Nouvelles technologies et virage numérique  /  GD - Vie associative 

Points de vue sur la Loi canadienne antipourriel

 

Cyberimpact, qui offre un service de marketing par courriel, lance à ses clients dans son site Internet : « Ne paniquez pas avec la loi C-28 ! » Cyberimpact leur recommande de ne pas cesser d’écrire aux personnes inscrites sur leurs vieilles listes d’envoi, consentement ou pas. D’abord parce qu’aucun recours privé n’est possible d’ici trois ans, ensuite parce qu’il y a « très peu de risques » que ces gens les dénoncent au CRTC et, enfin, parce que, dans « l’éventualité peu probable que cela arrive, le CRTC a annoncé qu’il se concentrerait sur les infractions les plus graves en raison d’effectifs insuffisants pour traiter toutes les plaintes ».

 

Impact de la Loi canadienne anti-pourriel >> 

Revue de presse - Le CRTC appréhende le nombre de plaintes avec la nouvelle loi antipourriel >>

Revue de presse - Moins de pourriels dans les boîtes des Canadiens >>

D'autres informations >>

Retour