Actualité

Partager :

Un appel à la mobilisation pour un réinvestissement en culture

15 février 2018

Un an après sa création, la Coalition La culture, le cœur du Québec donnait rendez-vous ce midi aux artistes et aux travailleurs culturels devant l'Assemblée nationale pour rappeler l'importance et l'urgence d'un réinvestissement massif dans la culture et le souhait de voir 2 % du budget du Québec lui être alloué.

 

Consciente du momentum que représentent la préparation du budget et l'imminence d'une nouvelle Politique québécoise de la culture, la Coalition redouble d'efforts pour rappeler aux élus le rôle et l'apport des arts et de la culture dans la société, et milite pour que les gens qui y œuvrent bénéficient de conditions décentes.

 

« Bien que nous soyons tous prompts à nous réjouir de la qualité de la production artistique québécoise, nous sommes encore trop peu conscients de la précarité que vivent les artistes et les travailleurs culturels qui la portent. Depuis 2011, leur rémunération a diminué en termes relatifs et, dans certains secteurs, ils sont presque trois fois plus nombreux qu'en 1990 à occuper plus d'un emploi », a souligné Julie-Anne Richard, directrice générale du Réseau indépendant des diffuseurs d'évènements artistiques unis (RIDEAU), première des quatre porte-paroles de la Coalition à s'adresser aux quelque 300 personnes réunies pour manifester leur soutien.

 

Pour son homologue Gilles Charland, de l'Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son (AQTIS), « la nouvelle Politique québécoise ne peut faire l'économie d'un plan d'action interministériel en ressources humaines comme le démontre le mémoire commandé par la Coalition La culture, le cœur du Québec et rendu public il y a quelques jours. »

 

« Partout sur le territoire du Québec, dans toutes les régions, les arts et la culture contribuent à la qualité de vie. Le réinvestissement réclamé constitue donc pour le gouvernement une occasion de réitérer sa volonté d'assurer le plein développement de tout le Québec », a fait remarquer Christine Bouchard, directrice générale d'En Piste, regroupement national des arts du cirque, réaffirmant l'appui de la Coalition à la ministre de la Culture, Marie Montpetit.

 

« L'apport des arts et de la culture à la société n'est plus à démontrer et nous devons tous, quels que soient nos champs d'activité ou nos responsabilités, en défendre la valeur de ferment identitaire, de liant social et de catalyseur économique », a conclu Fabienne Cabado, directrice générale du Regroupement québécois de la danse (RQD), invitant l'assemblée à continuer de porter le flambeau et exhortant les élus, gens d'affaires et autres citoyens à défendre la cause des arts et de la culture.

 

Contexte

 

La Coalition La culture, le cœur du Québec est née des suites de la campagne La culture, le cœur du Québec - Pour des carrières durables en culture, lancée le 14 février 2017 pour protester du fait qu'aucun représentant de la culture n'était invité au Rendez-vous national de la main-d'œuvre ni à siéger à la Commission des partenaires du marché du travail. Menée par un comité directeur composé des représentants d'une dizaine d'organismes membres, elle regroupe à ce jour 44 organismes et représente quelque 150 000 artistes et travailleurs culturels. Par cette Coalition, le milieu artistique et culturel s'unit pour militer en faveur de meilleures conditions pour les ressources humaines en culture.

 

Retour