Les Productions Yves Léveillé
Reconnu à la fois pour ses compositions et ses arrangements et pour ses nombreuses collaborations musicales avec des jazzmen de premier plan, des chanteurs, auteurs-compositeurs, comédiens et metteurs en scène, le pianiste et compositeur Yves Léveillé est aussi le fondateur des Productions Yves Léveillé, organisme voué à la production et présentation de concerts de jazz contemporain. Soutenue par les différentes paliers gouvernementaux, la compagnie artistique multiplie ses activités (production de concerts, tournées, albums) sans cesse.Tantôt en quête du phrasé rêvé, tantôt cérébral, tantôt lyrique, Léveillé travaille obstinément dans une optique de recherche de beauté jazzistique.

Originaire de Lévis, Yves Léveillé - qui vit à Montréal depuis 1984 - décide dans les années 90 de créer son propre ensemble pour interpréter ses compositions. Il a produit sept albums originaux, disponibles sur l’étiquette Effendi. Tous ont été favorablement reçus tant par les critiques que par les mélomanes. Il est régulièrement sollicité pour présenter ses œuvres au pays, en Asie, en Europe et aux États-Unis. Voici quelques faits saillants de sa carrière.

En 2004, il obtient une bourse du CALQ pour une résidence de six mois au Studio du Québec à New York. Une autre résidence attribuée par le CALQ et le Centre d’art de Banff lui permet à l’automne 2007 de se consacrer à la création pendant trois mois.

En 2010, la sortie de son cinquième album Pianos (FND100) met en lumière une complicité inspirée avec la pianiste japonaise Eri Yamamoto. Ce projet de duo pianistique qui remporte un franc succès en tournée a été supporté par Yamaha New York. À l’automne 2012, grâce au soutien du CALQ et du Conseil des arts de l’État de New York, Yves Léveillé est en mesure de poursuivre son travail de collaboration avec sa partenaire à Manhattan, notamment avec la complicité du batteur Ikuo Takeuchi.

Deuxième album lancé en 2010, Chorégraphie (FND103) retrace les créations des trois dernières années du pianiste et est sélectionnée par le journal Le Devoir parmi les cinq meilleurs albums jazz de 2010. Sur ce disque, Yves Léveillé présente le fruit de son travail avec certains des plus inspirés musiciens jazz du Québec.

En 2013, il participe avec le pianiste François Bourassa au projet En trois couleurs initié par la grande soliste-percussionniste Marie-Josée Simard. Ensemble, ils créent une véritable pérégrination à travers les méandres du jazz et de l’improvisation teintés de musiques du monde. Le concert remporte les honneurs dans la catégorie Concert de l'année | Jazz des Prix Opus 2012-2013. L’année est aussi marquée par une prestation lors de l’inauguration de l’orgue de Casavant à Québec et le pianiste/compositeur se fait découvrir par un plus large public grâce à l’album Par amour pour Philou enregistré au profit du Centre Philou et sacré Meilleur Album de l'année - Instrumental par l'ADISQ.

Prolifique, Léveillé sort en février 2014 son dernier album Essences des bois (FND131) consacré aux instruments de la famille des bois vaguant entre jazz et musique classique d’aujourd’hui, un album en nomination à l’ADISQ (meilleur album création jazz 2014). Essences des bois remporte le Prix Opus 2013-2014 dans la catégorie Concert de l'année | Jazz – Musiques du monde. Après ses tournées avec Paul McCandless (grand multi-instrumentiste américain et improvisateur jazz hors pair), il avait envie de démontrer que les bois, en principe feutrés, peuvent donner une énergie affirmée, toniques. Avec ce septuor pour flûtes, hautbois, cor anglais, clarinettes, saxophones, piano, contrebasse et batterie, le musicien sort donc des sentiers battus en contournant l’utilisation habituelle des cuivres qui prédominent souvent en jazz.

En 2015, Yves Léveillé entame une nouvelle aventure avec ses complices new-yorkais Eri Yamamoto et Ikuo Takeuchi avec la création d’une série de compositions originales inspirées par les sons raffinés et sophistiqués de l'esthétique musicale traditionnelle japonaise. Ce mariage interculturel intitulé The Japan Project : mémoires & improvisations a été créée à l'Alliance française de Toronto au printemps. L’automne sera marqué par deux tournées internationales d’Essences des bois, l’une à New York avec des concerts au fameux Dizzy’s Club du Lincoln Center ainsi qu’au Flushing Town Hall et l’autre en Chine (Beijing, Shanghai, Guangzhou). Enfin, en février 2016, l’album En trois couleurs sorti en 2015 sur le label Atma-Classique se voit décerner le Prix Opus 2014-2015 dans la catégorie Album Jazz et Musiques du monde de l'année.

Yves Léveillé retrouve ensuite Marie-Thérèse Fortin avec qui il collabore depuis de nombreuses années en tant que pianiste accompagnateur et arrangeur, sur le spectacle Marie-Thérèse Fortin chante Barbara. En mai 2016, le spectacle est repris pour une série de treize représentations sur la scène du Cabaret du Théâtre Outremont.

En octobre 2016, c’est vers de nouvelles contrées chinoises que s'aventure le trio En trois couleurs. En effet, une tournée majeure a lieu où Marie-Josée Simard, François Bourassa et Yves Léveillé offrent une série de concerts dans les plus belles salles de dix-sept villes chinoises. Cet événement permet de rejoindre un public enthousiaste de plus de 15 000 personnes.

Actuellement, Yves Léveillé prépare Triptyque, un événement qui soulignera ses 30 ans de carrière. Pensé en trois soirées résolument contrastées, il monte autant de plateaux invitant plusieurs pointures du jazz qui ont jalonné le parcours du prolifique pianiste-compositeur. Le trio En trois couleurs, le nouveau Quintette (Kevin Warren, Guy Boisvert, Yannick Rieu, Jacques Kuba Séguin et Yves Léveillé), et enfin le duo Y2 avec le saxophoniste Yannick Rieu offriront ces trois soirées, du 10 au 12 mai 2017 au Théâtre Outremont.

Les Productions Yves Léveillé

Spectacle(s)
Retour