Mon Doux Saigneur
Véhicule de mots sillonnés et de grooves impromptus, Mon Doux Saigneur s’est initié sur un balcon montréalais en 2014 par le Montérégien d'origine Emerik St-Cyr-Labbé. Ébauché d’un souffle décomplexé rapporté de micros ouverts de la côte ouest, il fait paraître en avril 2015 MONDOUXSAIGNEUR#1, un premier EP réalisé par Jesse Mac Cormack. On y découvre des chansons libres, aux rainures électriques et aux textes aussi bruts que sensibles, transformant un acharnement de balcon en début de révolution intérieure. Repéré par Grosse Boîte à la suite d'imprévisibles autant que saillantes performances lors des Francouvertes 2016, il entre au Studio Wild à la fin de cette même année pour y enregistrer un premier album homonyme, rejoint par David Marchand, Étienne Dupré, Elliot Durocher et Mandela Coupal (qu'on retrouve aussi dans Caltâr-Bateau et auprès de Jesse Mac Cormack). Mon Doux Saigneur ce sont des pièces qui respirent et qui vibrent comme un début de révolution intérieure à l’abondance inspirée pour que l’instant surprenne et qu’on respire mieux à la fin. Une musique éclose de questions auxquelles on ne peut pas répondre, marquée par sa forme, et dédiée à mettre les mots sur le processus: ils sont choisis, ces mots, brodés avec la satisfaction d’un hasard réussi.

Mon Doux Saigneur

Spectacle(s)
Retour