Compagnie Destins Croisés
Compagnie de danse urbaine contemporaine, toute la philosophie de Destins Croisés réside en son nom. Il reflète son ambition de provoquer des rencontres et d’évoluer vers de nouveaux horizons artistiques. Fondée en 2000, par le chorégraphe Ismaël Mouaraki, la compagnie marie cultures urbaines et arts de la scène dans des œuvres qui cherchent à questionner la société à travers le mouvement. Par ses créations qui dépassent les limites établies, ses interventions in situ et ses projets d’actions culturelles, Destins Croisés bouscule les stéréotypes, fait naître des émotions et suscite des réactions. Les plus récentes créations du chorégraphe, Futur Proche, RefleXction et Loops ont été vu autant en Asie, en Europe, qu'en Amérique du Nord. Une tournée au Québec de Loops est prévue pour la saison 2015-2016.

Ismaël Mouaraki
Chorégraphe et danseur
Ismaël Mouaraki d’origine franco-marocaine, né en 1977 à Nancy. Il découvre les danses urbaines à l’âge de 12 ans dans sa région natale, la Lorraine en France. Poursuivant son développement de danseur, il devient très actif dans la communauté des danses urbaines en France et au Québec dès les années 90. En 2000, il crée une pièce éponyme qui marquera le début des activités de Destins Croisés. Par la suite, il s’installe définitivement au Québec et produit sa première création québécoise officielle, Futur Proche (2002) qui est présenté en première partie des Ballets Jazz de Montréal. Depuis, il s’entoure de collaborateurs artistiques dont le talent et l’expertise inspirent sa fougue et sa vision. Ainsi, avec les concepteurs d’éclairages, concepteurs sonores, danseurs, scénographes, ingénieurs multimédia impliqués dans ses projets, il développe et façonne sa signature artistique, ancrée dans l’ouverture des genres et l’ouverture aux autres. Actif en tant que chorégraphe, danseur et enseignant, il partage ses compétences artistiques et professionnelles auprès de divers publics grâce à son parcours riche en apprentissages et en découvertes. Il a travaillé avec plusieurs chorégraphes renommés tels que Xavier Lot, Tony Masckott, La compagnie Accrorap, Philippe Decouflé et Hélene Blackburn.

Son parcours sera entre autre marqué par la direction de danseurs urbains-contemporains dans la pièce Loops (2008 et 2013), l’élaboration d’un dialogue entre le texte et le corps dans Slam en/Corps (2009) et l’intégration de nouvelles technologies à son art et à sa gestuelle dans son solo RefleXction (2010).

En plus de ses activités au sein de la compagnie, il répond à des commandes d’œuvres. En effet, il participe en 2011 à la parade Pink Carnaval du Festival Juste pour rire, où il chorégraphie le parcours d’une trentaine de participants. Dans la même année, il prend aussi part à la 5e édition de Pas de danse, pas de vie! du Regroupement Québécois de la danse en proposant une performance in situ. En 2012, Ismaël co-chorégraphia également une pièce intitulée Ayong avec Herwann Asseh de la compagnie Moral Soul (Brest, France). Il enseigne présentement le cours d’interprétation destiné aux finissants du programme de formation de l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCM) dont le travail sera présenté en décembre 2015 au Théâtre Rouge du Conservatoire de musique et d’arts dramatiques du Québec.

Démarche artistique
La démarche artistique d’Ismaël est marquée par la confrontation de l’univers des danses urbaines à celui des danses contemporaines, se traduisant par une spontanéité, une fougue et une énergie contagieuse. Le chorégraphe cherche constamment à faire évoluer son esthétisme en mariant ces danses aux autres formes de langage contemporain (slam, cirque, vidéo, théâtre, etc.).

Sa démarche artistique est aussi définie par le désir du chorégraphe de mêler des éléments contrastés et disparates afin d’en faire un tout artistique cohérent et enrichissant, et par le questionnement de notre époque et de ses enjeux sociaux et culturels.

L’identité/altérité est un thème récurrent dans les œuvres du chorégraphe traduisant le profond désir du celui-ci à composer avec des individus de tout horizon aux bagages culturel, social et artistique variés.

Ismaël Mouaraki ressent le besoin d’instaurer une cohabitation touchant les valeurs, les principes, les résistances pour construire avec ce qui différencie. Dans son univers, chacun, chaque forme d’art, chaque démarche a sa place.

Compagnie Destins Croisés

Spectacle(s)
Retour