Magie lente
Magie lente
Théâtre pour la petite enfance
Conception et texte : Nathalie Derome et Steeve Dumais
Des mots d’la dynamite

Remuer Ciel et Terre pour y trouver sa place!

Magie lente s’inspire des mythes fondateurs et raconte comment des enfants séparent le Ciel et la Terre pour permettre l’éclosion et l’évolution du monde. Mais d’abord, il leur faut apprivoiser l’argile, cette matière toute puissante, capricieuse et imprévisible.

Dans Magie lente, tous les sens sont convoqués pour célébrer les cycles de la vie. La création du Monde se dessine en mouvements et en chansons, avec tendresse et humour.

Accompagnés d’une artiste sonore qui rythme le voyage en faisant tourner la terre, deux bons vivants explorent et construisent l’Univers. Ils n’ont pas peur de se salir et de se mouiller pour partager leur attachement à la planète, à ses mystères et à ses transformations sans fin.


Genèse de Magie Lente
« Mon père était potier. Dans la famille, la terre était rarement synonyme de malpropreté. La douce odeur de l’argile traverse mes premiers souvenirs d’enfant rampant. Avec Magie Lente, j’ai choisi de revenir à cette matière primitive et primordiale. » — Nathalie Derome

À travers les transformations que permet l’argile, Magie lente aborde l’origine et l’évolution du monde. Sur scène, une artiste sonore fait raisonner les secrets de mécaniques ludiques alors que deux bons vivants explorent et construisent l’Univers. Ils n’ont pas peur de se salir et de se mouiller pour partager leur attachement à la planète Terre, à ses mystères et à ses transformations sans fin. Dans Magie lente, tous les sens sont convoqués pour célébrer les cycles de la vie.


Depuis 30 ans déjà, l’artiste multidisciplinaire Nathalie Derome produit des spectacles présentant une facture volontairement artisanale, où le visuel, les sonorités et la parole se relaient et s’unissent pour créer une expérience intimiste unique. La compagnie conçoit notamment des spectacles pour les tout-petits en faisant appel au théâtre, au mouvement dansé, au chant, à la musique ou encore aux arts visuels et médiatiques. De cette façon, Des mots d’la dynamite raconte le monde, dans toute sa complexité et sa polyphonie, avec une passion toujours renouvelée.


Conception et texte : Nathalie Derome et Steeve Dumais
Conception sonore : Anne-Françoise Jacques
Avec : Nathalie Derome, Steeve Dumais et Anne-Françoise Jacques (ou Catherine Debard)

Durée : 35 minutes

Plateau demandé (m) : espace minimale requis pour installer le décor et l’éclairage : Profondeur de la scène : 18’- 0’’ (5,5 mètres) Largeur de la scène : 23’- 0’’ (7 mètres) Hauteur libre : 14’- 0’’ (4,2 mètres)

Disponibilités : saison 2019-20 (à préciser)



Regard critique :
« Magie lente s’inscrit dans la continuité des deux exécutions antérieures, Le Spectacle de l’arbre et Là où j’habite. Par sa forme, elle témoigne du même souci artisanal et cherche avec une volonté similaire à interpeller son auditoire autour des mystères de l’existence humaine. Le traitement scénique est empreint de délicatesse, de minutie et d’humour, en plus de se démarquer par son refus de la facilité. » mon(theatre).qc.ca


« Jouant avec la matière, transformant l’argile sous les yeux des enfants, Nathalie Derome et ses deux complices proposent une mise en scène organique dans laquelle ils laissent parler la terre. Installés sur scène, ils se font modeleurs du matériau brut qui représente le début du monde. » Le Devoir



Les crédits du spectacle

Conception et interprétation : Nathalie Derome, Steeve Dumais et Anne-Françoise Jacques

Conception sonore : Anne-Françoise Jacques

Collaborations artistiques : Lucie Bazzo, Raymond Marius Boucher, Colette Drouin, Elinor Fueter, Azraëlle Fiset et Gigi Perron

Direction technique : Anne Parent

Production : Des mots d’la dynamite


Biographie des collaborateurs/concepteurs

Nathalie Derome

Artiste interdisciplinaire, Nathalie Derome célèbre cette année ses 30 ans à la direction artistique de la compagnie Des mots d’la dynamite et 35 ans de pratique interdisciplinaire. Son œuvre se situe au carrefour du théâtre, des arts visuels et de la musique. Sa pratique est marquée par la recherche de rencontres inédites avec le public. En 2007, elle plonge dans la recherche et la création pour tout-petits. Elle a depuis produit trois spectacles pour ce groupe d’âge particulier.

Steeve Dumais

La pratique hybride et non conventionnelle de Steeve Dumais s’incarne dans des performances, des installations, du théâtre de rue ou des cabarets surréalistes. Cofondateur de la Compagnie Mobile Home, Steeve Dumais a aussi joué dans plusieurs spectacles de la Compagnie Le Pont Bridge. Pour la compagnie Des mots d’la dynamite, il a collaboré à la conception de Là où j’habite, Magie lente, ainsi que la nouvelle création C’est ma sœur!

Anne-Françoise Jacques

Anne-Françoise Jacques a une pratique active en art sonore depuis 2004. Elle s’intéresse aux systèmes qui tournent et à la construction d’engins qui génèrent des performances, des installations, des bandes sonores de films d’animation, ou parfois rien ! L’utilisation de technologie désuète, d’objets dérisoires et de sonorités rugueuses l’intéresse particulièrement. Elle performe régulièrement, seule et au sein de divers collectifs. Son travail a été présenté dans plusieurs festivals et lieux culturels. Il s’agit d’une première collaboration avec la compagnie Des mots d’la dynamite.

Gigi Perron

Gigi Perron, peintre et illustratrice, a exposé lors de nombreux événements d’art contemporain (Québec, Belgique). Elle a publié trois recueils de bandes dessinées à la maison d’édition l’Oie de Cravan et a collaboré avec de nombreux organismes en tant qu’illustratrice. Sa signature se démarque par un imaginaire unique et un remarquable sens de l’observation des aléas du quotidien. Collaboratrice de longue date de la compagnie, Gigi Perron a participé à la création de plusieurs spectacles en tant que scénographe, costumière et conseillère artistique.

Lucie Bazzo

Lucie Bazzo œuvre dans les domaines du théâtre et de la danse depuis 1987. Elle a commencé sa carrière avec La Trilogie des dragons de Robert Lepage, avec qui elle collabore toujours. En danse, elle éclaire les créations d’une pléiade de chorégraphes, comme elle le fait pour de nombreux artistes de la chanson. Elle travaille également dans le milieu muséal et dans celui de la performance. Lucie Bazzo collabore avec Des mots d’la dynamite régulièrement depuis 1995.



Magie lente

Retour