Le chant des sirènes
Une coproduction de Sylvain Émard Danse et L'Agora de la danse.

Depuis que l’homme est homme, le monde oscille entre création et déconstruction. Sans cesse, il se délite et infatigablement, il faut le rebâtir.

Après quinze ans d’absence, Sylvain Émard est de retour sur scène et redécouvre en lui un danseur changé par les années, devenu fascinant territoire d’expérimentation. Dans un solo vibrant, il sonde les états d’être d’un homme qui veut croire que tout n’est pas perdu. Portant son espoir comme un étendard subversif, il est celui qui refuse de céder au scintillement des mirages. Envers et contre tout, il danse, tel un maestro solitaire habité par les rugissements du monde.

Sans rien sacrifier aux exigences esthétiques et formelles qui ont fait sa réputation, Le chorégraphe poursuit ici sa quête d’une danse plus brute et vulnérable, où les imperfections sont autant de respirations. Les préoccupations humanistes qui teintent l’œuvre de Sylvain Émard depuis ses débuts affleurent cette fois encore de façon marquante.

CHORÉGRAPHIE Sylvain Émard
INTERPRÈTE Sylvain Émard
MUSIQUE ORIGINALE Martin Tétreault
LUMIÈRES André Rioux
SCÉNOGRAPHIE Richard Lacroix
VIDÉO Thomas Payette / HUB Studio
COSTUMES Denis Lavoie
RÉPÉTITEUR Daniel Villeneuve
DIRECTION DE PRODUCTION Karyne Doucet-Larouche
DIRECTION TECHNIQUE Victor Lamontagne

EXTRAIT CRITIQUE
« […] il a le pouvoir de capter notre attention et, avec son calme et sa concentration, il peut être à la fois délicat, puissant et plein de compassion. […] Émard est un poète, nourri par des années de contemplation discrète. Il est le genre d’artiste, sensible et nuancé, dont nous avons réellement besoin aujourd’hui. » Dance Current, Montréal, Canada, avril 2017

Le chant des sirènes

  • Sylvain Émard Danse 
  • Clientèle : Grand public 
  • Discipline : Danse 
  • Duree : 55 min 
  • Personnes sur scène : 1 
  • Groupe d'âge ciblé :  
Retour