Album de finissants
ALBUM DE FINISSANTS
Une création portée par Michelle Parent et Anne Sophie Rouleau
Pirata Théâtre et Matériaux Composites

Sur scène, cinq acteurs et un choeur de 20 élèves de secondaire 5, rivés à leurs pupitres. Que se passe-t-
il dans la tête d'adolescents assis en rang 1500 heures par année? Ici s’entrechoquent règles de
grammaire et désirs éperdus, leçons d’histoire et quête de sens, sourires obligatoires, cris de révolte et
musique pop, dans une chorégraphie de pupitres et de mains levées.
Tiré d’un texte de l’auteur rimouskois Mathieu Arsenault, ALBUM DE FINISSANTS est une journée de
classe vue au rayon X, une plongée au coeur de l’adolescence, ses élans et ses tumultes, qui invite le
public à un étonnant face-à-face avec les jeunes d’ici et maintenant.

Pour leur première collaboration, Pirata Théâtre et Matériaux Composites frappent fort et réussissent
haut la main le défi de mettre en scène des adolescents dont les rêves, préoccupations et désirs sont les
fondements d’une aventure théâtrale et humaine hors du commun.


ÉQUIPE
Mise en scène et adaptation : Anne Sophie Rouleau
Assistance à la création: Michelle Parent
Assistance à la mise en scène et aux répétitions des jeunes : Marie-Eve Archambault
Interprétation:
Dany Boudreault
Joseph Martin
Xavier Malo ou Simon Landry Désy ( en alternance)
Michelle Parent
Annie Valin
Et un choeur d’élèves (d’ado) du secondaire
Scénographie et environnement visuel : Marie-Eve Fortier
Éclairage: Andréanne Deschênes
Vidéo: Josué Bertolino
Costumes: Marianne Thériault
Direction technique: Samuel Thériault

Le parcours...

Album de finissants, créé en
2014 au Théâtre Denise-Pelletier, a été
recréé, chaque fois avec de nouveaux
jeunes, au Centre National des Arts
d’Ottawa (2015), à la Rencontre Théâtre
Ados (Laval, 2015), à Espace Libre
(Montréal, 2016), au Périscope (Québec,
2017) et dans le cadre des Fêtes
internationales du théâtre (Valleyfield,
2017). Véritable tribune pour des ados
de tous horizons, ode à leur ferveur et à
leur diversité, Album est recréé chaque
fois avec des jeunes différents.


Qui sont les jeunes d’Album de finissants?

-Ce sont des élèves de quatrième et cinquième
secondaire, de vrais « finissants », donc. Dans chaque
école participante, le choeur se compose d’une vingtaine
de jeunes, garçons et filles.
Comment se fait le processus de sélection?
-Nous recrutons les élèves au sein des écoles. La
sélection des jeunes se fait sur une base volontaire et en
fonction des places disponibles. Le seul critère est de
s’engager à participer, de façon active, à toutes les
répétitions. Le projet soit ouvert à tous les jeunes, sans
restriction. Nous ne faisons aucun « casting ». Certains
ont beaucoup d’expérience de scène, d’autres pas du
tout. Sur scène il y a toutes sortes de jeunes, reflétant la
réelle diversité des ados.
Où se déroulent les répétitions?
-Dans les écoles, puisqu’une simple salle de classe, avec
ses pupitres, est idéale pour répéter. Généralement, les
répétitions ont lieu en dehors des heures de classe, lors
de weekends intensifs.
Combien d’heures de répétition pour les jeunes?
- Pour les recréations du spectacle, les jeunes répètent
environ 40 heures, un solide trio : Anne Sophie,
metteure en scène, guide l’interprétation, se charge de
l’adaptation de la mise en scène et de la distribution
des places au sein du choeur ; Michelle, actrice, est la
première partenaire de jeu des ados et tient à elle
seule les rôles de tous les autres acteurs qui se
joignent au choeur qu’à la toute fin du processus ;
Marie-Eve Archambault, répétitrice formée en danse
contemporaine, dirige l’apprentissage des
chorégraphies et assiste la metteure en scène.

En quelques chiffres…

Album c’est à ce jour :
53 représentations et 13 choeurs d’ados, soit environ 350 jeunes qui ont pris d’assaut la scène à Montréal, Laval,
Ottawa, Québec et Valleyfield.
Avec des taux de d’assistance de 96% à Espace Libre (14 représentations en octobre 2016) et de 98% Au
Périscope (12 représentations en janvier 2017), Album de finissants a été un succès auprès du grand public,
adulte et adolescent. Nous avons reçu de nombreuses marques d’appréciation du public en soirée (composé
autant d’étudiants que d’adultes, un mélange assez rare), secoué et touché par ce face-à-face avec les ados et
par ce portrait troublant de l’école secondaire dans lequel, jeunes et moins jeunes se sont reconnus. Les
réactions ont été tout aussi positives auprès du public ado lors des matinées scolaires. Même les jeunes les plus
réfractaires au théâtre ont accueilli avec enthousiasme ce spectacle hors-norme et ont été interpellés tant par la
présence de vrais jeunes sur scène, que par l’humour décapant, l’éclectisme et l’inventivité d’Album de finissants.
L’intérêt du milieu scolaire et du public pour Album de finissants, d’emblée manifeste lors de la création du
spectacle en mars 2014 au TDP où nos 18 représentations en 10 jours on fait salle comble, se confirme à
chacune des reprises et dépassent les attentes.
Ce parcours exceptionnel nous donne confiance en l’avenir et un élan vers celui-ci : nous nous sentons prêtes à
entreprendre de nouvelles re-créations d’Album de finissants, à développer des liens significatifs avec d’autres
communautés, d’autres jeunes, d’autres publics.
C’était notre rêve depuis les prémisses de la création : permettre à Album de grandir, voyager, se renouveler,
comme un véritable album de finissants

Album de finissants

Retour