Conversations avec mon Pénis
Tom, à différentes étapes de sa vie, doit négocier avec une partie de lui; son pénis.
Une comédie quasi-philosophique.
Un voyage entre le coeur, la raison et l'organe.
Une grande histoire d'amitié.

Conversations avec mon Pénis est un texte de l’auteur Néo-Zélandais Dean Hewison. La pièce creuse, avec beaucoup d’humour, le rapport qu’un homme entretient avec son organe.

Véritable duo solide, Marc-André Thibault et Mary-Lee Picknell réussissent à faire rire le spectateur, et à l’émouvoir lorsqu’il s’en attend le moins.

À l’été 2016, la pièce a été présentée à 6 reprises au Festival Zoofest (dont une supplémentaire). La production a été considérée comme un incontournable du festival. La production sera à nouveau sur les planches en février 2018, d'abord à Rivière-du-Loup (salle Bon Pasteur), puis une semaine à Premier Acte.

En plus d’avoir un côté très ludique, la pièce pose des questionnements sur la relation qu’entretient un homme avec son organe reproducteur.

Il peut sembler absurde d’avoir littéralement une comédienne déguisée en pénis sur scène pendant 1h10 (et ce l’est), mais la convention est rapidement acceptée et la pièce ne reste pas dans les blagues faciles de pénis. On assiste à une réelle relation entre les personnages, qui vivent des enjeux importants à chaque étape de leur vie. On en vient même à oublier par moment qu’on a un pénis sous les yeux.

Ce mélange d’humour et de philosophie entre les protagonistes nous allume, et a également allumé le public du Zoofest. En présentant ce spectacle, nous voulons continuer de divertir et toucher les spectateurs.

La mise en scène de David Strasbourg sert très bien l’oeuvre. Le décor, minimaliste, est composé des accessoires de jeu de la pièce. L’élément scénographique central est le costume de pénis lui-même (comme vous pouvez le voir sur les photos), qui ne laisse personne indifférent.

Le Théâtre Bistouri et ses créateurs ont su se démarquer dans les cinq dernières années. Que ce soit par Tranchées, L’Ouest Solitaire, Conversations avec mon Pénis, Les Ossements du Connemara ou Mazal Tov, ils sont considérés comme un incontournable de la relève, avec une direction artistique bien distincte. Chaque production a connu des salles combles et s’est fait remarquer par le public et la critique. Pour plus d’informations : www.theatrebistouri.com

Conversations avec mon Pénis

  • Théâtre Bistouri 
  • Clientèle : Grand public 
  • Discipline : Théâtre 
  • Duree : 1 h 10 
  • Personnes sur scène : 2 
  • Groupe d'âge ciblé :  
Retour