Threesixnine
Nicolas Tesla, le père-fondateur de l'électricité, disait que si vous connaissiez la splendeur des chiffres 3, 6 et 9, vous détiendriez la clé du mystère de l'univers. Le titre de la pièce représente le mystère de ces merveilles.

Dans Threesixnine, Tentacle Tribe présente ses multiples dimensions en passant de la simplicité à la complexité, de l’organique au mécanique, du solo au sextuor. Emmanuelle Lê Phan et Elon Hoglünd explorent, avec ce sextuor, toutes les nuances de leur nouvelle approche, qui inclut maintenant de nouveaux interprètes au sein de leur compagnie.

Cette œuvre est une interprétation dynamique du concept du cercle vital. En intégrant les habiletés individuelles et la personnalité de chacun des interprètes, Elon et Emmanuelle sont en mesure de les embarquer sur un chemin surréaliste entre la vie et la mort. Le calibre technique élevé des danseurs sert de toile de fond afin de dépeindre l'harmonie, la synchronicité, et même le chaos.

Tentacle Tribe s’est inspiré de la géométrie et de l’origami pour pousser leur esthétique issue de la technicité du HipHop. Les chorégraphes ont ainsi créé un éventail de mouvements embarquant le spectateur dans un cercle géométrique continu.

Dans leurs œuvres précédentes, les chorégraphes se sont penchés essentiellement sur la forme du duo. Avec Threesixnine, Tentacle Tribe se multiplie en en myriapode tout en continuant d’évoluer avec les concepts qui les caractérisent : manipulations temporelles, isolations corporelles et relations de causes à effets. C'est une quête de la renaissance de l'animal en soi et des capacités réelles du corps humain.

Threesixnine

  • Tentacle Tribe 
  • Clientèle : Grand public 
  • Discipline : Danse 
  • Duree : 1 h 
  • Personnes sur scène : 6 
  • Groupe d'âge ciblé :  
Retour