Straight Jacket Winter
SYNOPSIS

Janvier 2011. Gilles et Esther, un couple de francophones, traversent les
5000 km qui séparent Montréal de Vancouver pour amorcer une nouvelle vie
sur la côte ouest. Tentant d’apprivoiser leur ville d’adoption, ils se retrouvent
rapidement confrontés à la difficulté de communiquer et de développer un
réseau social. Alors qu’un long hiver pluvieux s’étire à l’extérieur, Gilles et
Esther se replient peu à peu sur eux-mêmes, trouvant refuge entre les murs
de leur appartement. Mais combien de temps deux amoureux peuvent-ils
vivre en marge du monde?

Librement inspiré de L’Hiver de force de Réjean Ducharme, Straight Jacket
Winter est une oeuvre autofictionnelle qui témoigne des répercussions
sociales, affectives et identitaires liées aux mouvements croissants des
populations.

STRAIGHT JACKET WINTER
Une production de 2par4, du Théâtre français du Centre national des Arts du Canada et du Théâtre la Seizième.

Texte et mise en scène : Esther Duquette et Gilles Poulin-Denis
Collaboration à la mise en scène : Édith Patenaude
Interprétation : Esther Duquette, Frédéric Lemay, Gilles Poulin-Denis et Julie Trépanier
Scénographie : Julie Vallée-Léger
Costumes : Drew Facey
Éclairages : Itai Erdal
Musique : Jacques Poulin-Denis
Vidéo: Antoine Quirion Couture
Conseiller dramaturgique : Philippe Ducros
Conseiller artistique : Craig Holzschuh
Régie : Julien Veronneau
Direction technique : Clémence Doray

Durée : 85 minutes



FORME & IMAGERIE
Fiction/Réalité
Straight Jacket Winter s’inspire d’une histoire vécue. En janvier 2011, Gilles Poulin-Denis et Esther Duquette ont mis dix années de vie à Montréal dans sept petites boites et ont traversé le Canada pour venir s’établir à Vancouver. Cette grande aventure a transformé leur identité, leur relation de couple et leur rapport au monde extérieur. Les créateurs sont partis de cette expérience pour construire la ligne narrative, mais y ont également injecté une bonne dose de fiction.
La pièce est écrite pour quatre performeurs: les deux créateurs et deux comédiens. Ces derniers incarnent Gilles et Esther lors de leur arrivée à Vancouver en 2011. De leur côté, les deux créateurs font office de narrateurs et orchestrent la représentation en temps réel, en s’adressant directement au public et en manipulant des éléments scéniques. Ce procédé permet de créer, d’une part, un lien authentique et personnel entre les créateurs et le public et, d’autre part, de développer simultanément une fiction ayant son propre souffle, sa propre ligne narrative.

Structure
Straight Jacket Winter est construit comme un collage de scènes. L’histoire se révèle au fil de tableaux aux styles variés, construits à partir d’éléments autobiographiques, littéraires, journalistiques et fictifs. Parfois, les performateurs joueront de façon très réaliste, presque cinématographique. À d’autres moments, ils s’adressent directement au public, brisant le quatrième mur et sollicitant leur participation.
Certaines scènes sont de nature performative et mettent à profit improvisation, musique, danse, photo et vidéo. Cette forme hybride, une fois située dans la zone grise qui sépare la réalité et la fiction, permet aux spectateurs de s’immerger dans l’univers intime, ludique et dysfonctionnel des deux protagonistes.

Inspirations
Straight Jacket Winter s’inspire de L’hiver de force de Réjean Ducharme. Les créateurs se sont intéressés au ton et à l’ambiance du roman, ainsi qu’à la relation fusionnelle et multidimensionnelle des personnages principaux.
Le titre Straight Jacket Winter est une traduction bancale de L’hiver de force.



EXTRAITS DE LA PRESSE

« Straight Jacket Winter (...) explores form in a huge way and, while doing so, charms the heck out of us. The tableau that
brings the curtain down keeps the audience clustered around the stage in almost childlike wonder. It feels a little like Christmas. »
– Vancouver Courier

« La pièce est truffée d’un humour qui fait mouche et la scénographie simple et inventive (…) installe une poésie délicate. »
– Le Devoir

« Un docufiction théâtral ludique tout à fait charmant (…). »
– Montheatre.qc.ca

« Un petit bijou théâtral. (...) Plusieurs personnes peuvent se reconnaître à travers le spectacle, autant les immigrants que les voyageurs et au-delà, dans la notion d’idéaux cassés.»
– Chyz.fm

« Les créateurs savent faire de la magie en détournant astucieusement des objets du quotidien (...) qui prendront tout
leur sens dans la très jolie scène finale. »
– Le Soleil

« Straight Jacket Winter transforms its deeply personal source material into joyously transcendent theatre. »
– The Georgia Straight

« Straight Jacket Winter is incredibly successful in its pacing, its playful use of stage elements and its ability to evoke feelings about Vancouver that anyone who’s lived through a rainy season will know all too well. »
–DailyHive Vancouver



TOURNÉE

2015/2016
Carrefour international de théâtre de Québec (Québec, Qc) - Création

2016/2017
Théâtre la Seizième (Vancouver, CB)
La Troupe du Jour (Saskatoon, Sk)
Théâtre du Nouvel Ontario (Sudbury, Ont)
Centre national des arts (Ottawa, Ont)

2017/2018
Théâtre la Licorne (Montréal, Qc)
Théâtre populaire d'Acadie (Caraquet, NB)
Théâtre l'Escaouette (Moncton, NB)

2018/2019
Cercle Molière (Winnipeg, Mb)

Straight Jacket Winter

  • 2PAR4 
  • Clientèle : Grand public 
  • Discipline : Théâtre 
  • Duree : 1 h 25 
  • Personnes sur scène : 4 
  • Groupe d'âge ciblé :  
Retour